Sign in

Junk-Dating, l’alternative ?

Et si on profitait de ce temps de déconfinement propice aux changements pour réinventer le modèle des rencontres amoureuses, vers plus de respect et d’authenticité ?

Du Junk-Dating au VoiceCrushing

Pour penser l’après confinement, nombreux sont ceux qui préparent dès à présent une rupture radicale avec leurs habitudes passées. Les moindres aspects de notre vie révèlent des schémas consuméristes, de notre manière de nous nourrir à celle de nous habiller, en passant par notre quête d’amour. C’est aussi nos relations aux autres qui sont en jeu.

Avant cette prise de conscience générale, il était devenu aussi simple et assumé de consommer des personnes qu’un burger pris en driving. On s’abreuvait dans les applications de rencontre proposant un catalogue sans fond de potentiels partenaires, digne d’un immense supermarché de la rencontre. Chacun essayait de se montrer à son avantage pour paraître toujours plus beau·elle. Aucune conversation n’était vraiment approfondie : pourquoi perdre son temps quand il y a tellement de profils intéressants ? C’était le Fear of Missing Out (FOMO), une stratégie vouée à l’échec si l’on rêve d’une relation amoureuse sérieuse et magique. Loin d’être révolu, ce tableau dystopique fait de moins en moins rêver.

Déjà lassée de ce Junk-dating, la série Netflix, Love is Blind a particulièrement marqué les esprits, avec une logique opposée : les rencontres à l’aveugle. Au lieu de privilégier l’apparence physique, les célibataires en quête d’amour se concentrent sur un facteur important de la séduction : la voix.

La voix, ce miroir de l’âme

En s’intéressant aux neurosciences, Mickaël Kwasnik, le fondateur de KUPL, a compris que notre cerveau est capable de détecter des signes impalpables de compatibilité dans la voix de l’autre. Si l’ouïe est le premier sens que nous sollicitons dans l’utérus maternel, il n’est pas étonnant que notre sensibilité à la voix soit si développée. Pourquoi ne pas faire confiance à cette intuition si précieuse dont est doté notre cerveau ? C’est le pari innovant que propose cette nouvelle application de rencontre.

On l’oublie souvent, mais la voix est aussi importante, voire plus, que le physique dans la séduction. Elle revêt un caractère mystérieux et profond, vecteur d’informations que nous décryptons instinctivement, sans même en prendre conscience. En découvrant un inconnu par l’intermédiaire de sa voix, on aperçoit les cicatrices de sa vie, l’empreinte de son éducation et de sa personnalité, mais aussi un certain nombre d’émotions.

Le pouvoir de la voix, c’est qu’elle trahit forcément une part de notre intériorité, une vérité intrinsèque. En privilégiant la voix comme premier élément de présentation, l’application KUPL souhaite favoriser des rencontres plus sincères et bienveillantes, dont la première impression s’appuie sur le reflet de la beauté intérieure. C’est le concept de VoiceCrushing.

.Pour en savoir plus sur les mécanismes secrets de la voix et ce qui fait son aura, rendez-vous dans la deuxième partie de l’émission Grand bien vous fasse du 30 avril 2020 sur France Inter, à partir de 27:55 min.

The innovative dating app that uses Neuroscience x AI x Voice http://www.voxlov.com

The innovative dating app that uses Neuroscience x AI x Voice http://www.voxlov.com